BODA
Cabinet d'avocat à Paris

Le montant du décompte d’un marché public ne doit pas être formalisé par une décision explicite

Rate this item
(0 votes)

Le Conseil d’Etat a précisé que si les stipulations de l'article 12 du cahier des clauses administratives générales applicables aux marchés de prestations intellectuelles prévoient qu'une fois le projet de décompte transmis par le titulaire,

le montant du décompte est arrêté par la personne responsable du marché, elles n'impliquent pas que la validation du projet soit formalisée par une décision explicite lorsque le maître d'ouvrage auquel le titulaire a transmis son projet de décompte ne le modifie pas et procède au versement des sommes correspondantes.

Ainsi, une ayant reçu de son prestataire un document intitulé "décompte définitif" détaillant les sommes restant à payer au titre du solde du marché et lui ayant fait verser sur la base de ce document, au titre de la réalisation de l'équipement en cause, le montant demandé, sans préciser qu'elle n'aurait pas entendu procéder au règlement du solde du marché, doit être regardée comme ayant arrêté le montant du décompte présenté par son prestataire, dès lors qu'aucun élément ne permet de démontrer qu'elle n'entendait pas, en réalité, procéder au règlement du solde du marché mais seulement à un règlement à titre d'acompte.

Read 2070 times